Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Lem
  • Le blog de Lem
  • : Parler de tout un peu, mais surtout de la ville historique et pittoresque de Kherrata. Merci de contribuer à l’enrichissement de ce blog.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

Texte Libre

27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 19:52

 

KHERRATA


Décès de Hadj HAMADOUCHE Abdelhamid


L’Homme, l’Ami, le Frère…

 

 

 

Ces dernières années, la Faucheuse a jeté son dévolu sur la ville de Kherrata pour lui ravir ses meilleurs fils. Des maladies insidieuses et des accidents tragiques de la route ont emporté des êtres aimés, avenants et dévoués. Des présences apaisantes qui faisaient parties du paysage local ; des personnages empreints de modestie et de générosité ; des physionomies qui illuminaient tout sur leurs passages…

 

Le vide que ces chers disparus ont laissé dans la cité est immense. Cependant, les actions méritoires qu’ils avaient menées çà et là resteront à jamais les témoins de ces âmes pures.

 

Hier, mardi 26 juin 2012, El Hadj Hamadouche Abdelhamid nous a quittés à l’âge de 62 ans. On l’appelait Hamid, Abdelhamid ou Si Abdelhamid selon le degré des relations qu’on cultivait avec lui. Retraité de l’éducation nationale, il personnifiait la sagesse et la bonté. Et, toujours prêt à rendre service, toujours prêt à régler des litiges, toujours prêt à payer de sa personne pour venir en aide, il ne se départait jamais de son sourire bienveillant.

 

Professeur de langue arabe, il finit sa carrière en qualité de directeur de CEM, charge qu’il assuma avec une forte conscience professionnelle dont témoignent encore la communauté éducative qu’il dirigea ou les élèves qui fréquentèrent son établissement scolaire.

 

Si Abdelhamid, sache que les arbres que tu as plantés continueront à donner les fruits comme tu l’as souhaité ; Si Abdelhamid, sache que les bonnes œuvres que tu as accomplies profiteront encore et toujours à celles et à ceux que tu as secourus ; Si Abdelhamid, ce que tu as semé ici-bas, tu le récolteras là-haut parce que tu le mérites…

 

Regarde cette foule nombreuse venue te rendre hommage. C’est pour te dire que tu ne nous échapperas pas, car à Kherrata et ailleurs, ta présence demeurera toujours vivante.

 

Merci pour elles, merci pour eux, merci pour nous…

 

Adieu Si Abdelhamid !

 

A Dieu nous appartenons, et à Dieu nous retournons.

 

A bientôt…

 

Khaled Lemnouer

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lem
commenter cet article

commentaires