Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Lem
  • Le blog de Lem
  • : Parler de tout un peu, mais surtout de la ville historique et pittoresque de Kherrata. Merci de contribuer à l’enrichissement de ce blog.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

Texte Libre

14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 14:50

ETRE GAI ET RIRE… C’EST GUÉRIR !

Image1-copie-2.png

 

La Bruyère recommandait :

« Il faut rire avant que d’être heureux, de peur de mourir sans avoir ri ».

 

La citation de Nicolas de Chamfort est également connue :

«La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri. »

 

Et lorsqu’on rit, on est heureux avec ce sentiment vif d’être immortel ! Oui, le rire est une thérapie efficace contre toutes les affections ; c’est même une panacée pour guérir toutes les maladies contractées par les « Tristus ». Le rire, c’est assurément la plus bienfaisante maladie contagieuse connue à ce jour.

 

En effet, quand il fuse, quand il devient inextinguible, il contamine toutes les personnes présentes… et tout le monde rigole, se marre, se tord, se tient les côtes, se fend la pipe, se dilate la rate… Il y a, comme ça, des personnes dont le rire franc, tonitruant, est très communicatif ; quand on les entend s’esclaffer, on ne peut pas s’empêcher d’en faire autant. Et en leur compagnie, les malheureux deviennent illico des mâles heureux, et les soucieuses ne sont plus sous scieuse.

 

Je garde souvenance d’un ancien collègue hilare. Un rien déclenchait son rire joyeux. Il rit sans arrêt, il rit dans toutes les langues. Toutefois, le rire amazigh est celui qui le caractérise le plus. Avec lui, le travail s’effectue avec un réel plaisir ; avec lui, les heures passent en quelques minutes ; avec lui, chaque seconde est une goutte de miel…

 

Dans ses moments d’euphorie, mon collègue offrait à nos yeux réjouis le bonheur personnifié.

 

« Le rire est le propre de l’homme » disait Rabelais. Oui, mais chez nous, à cause des hommes qui ne sont pas propres parce qu’ils aiment les ors durs, le citoyen n’a pas souvent l’occasion de rire. Et comme dans tous pays, la capitale c’est capital, on attend toujours le jour où quelqu’un viendra nous dire :

 

« Alger rit ! Alger rit ! ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires